Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Conseiller Municipal Les Républicains  de la ville de Cognac et Conseiller Communautaire de Grand Cognac

Noël BELLIOT - Cognac d'abord !

Conseiller Municipal Les Républicains de la ville de Cognac et Conseiller Communautaire de Grand Cognac

Rire et Rock………du rire aux larmes

com

DAHAN C’est à la fin du mois de Janvier 2010 que nous avons découvert le projet de création d’un nouveau festival grand public « Rire et rock » initié par l’humoriste cognaçais Gérald DAHAN.

Michel GOURRINCHAS, trop content de créer « son festival » après le cuisant échec du déjà couteux « Cognac Electro Festival   » précisait avec enthousiasme « Nous sommes partants, c’est idéal pour la ville, au beau milieu de l’été (13,14 et 15 août 2010), cela rejoint un de nos objectifs ».

Malgré un délai très court pour organiser cet ambitieux festival  et le pari de sa  programmation en plein  milieu du mois d’août, le public est au rendez-vous (9000 entrées payantes), le public est enthousiaste. Le mariage du Rire et du Rock séduit.

Le Maire déclare conquis « C’est un super festival qui a toute sa place à Cognac et qui mérite d’être reconduit » Ajoutant même « ça a apporté de la convivialité, d’un point de vue animation de la ville et d’un point de vue artistique, c’est une réussite complète ».

Pourtant, en février 2011, nous apprenons que Rire et Rock n’aura pas lieu en 2011, faute de confirmation officielle de la Mairie sur les dates et surtout d’engagement financier ferme de la collectivité.

En avril 2011, l’association Festirock est mise en redressement judiciaire  avec un passif qui avoisine, aujourd’hui, les 100K€.

S’ensuit une déferlante de déclarations par voix de presse, de mails et de courriers échangés entre l’humoriste et la Mairie chacun reportant les raisons de l’échec sur l’autre.

Enfin, par courrier en date du 1er septembre 2011, le Maire tranche et écrit à l’association « J’ai dit très clairement qu’il n’y avait pas de place à Cognac pour un festival supplémentaire. Nous n’en avons pas les moyens, ni financiers, ni humains……….. »

Le 14 septembre 2011, l’association Festirock a été mise en liquidation…………..en conséquence en plus des 10.000€ de subvention déjà versée  le contribuable cognaçais devra payer 44.000€ au titre de la garantie d’emprunt  pour le concours bancaire négocié par l’Association Festirock auprès du Crédit Agricole.

Un véritable gâchis qui montre, une fois de plus, la légèreté avec laquelle le Maire a cru pouvoir, sans précaution, engager  la ville dans cette aventure qu'il a voulue éphémère.  

*Le Cognac Electro Festival a eu lieu les 29,30 et 31 août 2008 et la ville a versé une subvention de 13.807€ à l’association Sixteen Production.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maguier 18/12/2011 19:28


Dites nous le montant de la subvention attribué au Blues-Passion, nous pourions mieux comprendre pourquoi il n'y a pas de place pour un deuxième festival. Je pense qu'il ya une monstrueuse
différence avec la subvention attribuée à  Rire et Rock. On ne nous dit pas tout!!!!