Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Conseiller Municipal Les Républicains  de la ville de Cognac et Conseiller Communautaire de Grand Cognac

Noël BELLIOT - Cognac d'abord !

Conseiller Municipal Les Républicains de la ville de Cognac et Conseiller Communautaire de Grand Cognac

Projet des Chais Monnet "La grande désillusion"

com

Site Monnet avenue Paul Firino Martell

(photo : Pierre-Alain Dorange)

 

Michel Gourinchas a fait du projet de résidence de tourisme,  « le projet  de son mandat » et le point d’orgue de sa politique au point de perdre toute objectivité, s’obstinant à ne pas vouloir voir la vérité en face. Un dossier  mal géré par une majorité municipale pour le moins naïve qui s’est laissée berner par des vendeurs de défiscalisation qui avaient pourtant déjà sévi dans d’autres villes.

Trop beau pour être vrai

Rappelez-vous cette somptueuse maquette présentant le  projet :

Maquette 2

Une résidence de tourisme de 280 lots soit 1680 lits, un hôtel 3 étoiles de 60 chambres,  un restaurant d’une capacité de 300 personnes, spa, balnéo, remise en forme, 6 salles de séminaires. Un investissement de plus de 40 millions d’euros qui devait générer 162 emplois, 367.920 nuitées et des flux financiers à hauteur de 33 millions d’euros par an. Un projet « trop beau pour être vrai » disaient, déjà, les plus lucides.

Un feuilleton tragi-comique aux multiples rebondissements.

Une étude de faisabilité fantaisiste commandée et payée par la ville.

Un compromis de vente sans dépôt de garantie,  avec des engagements à sens unique, signé avec la société TERRIADE au maigre capital de 1.000 euros juste créée pour la circonstance.

Le Groupe CELA et ses  filiales exploitantes de résidences de tourisme qui ne paient pas les loyers aux petits propriétaires et qui sont mis en redressement judiciaire.......

Un vrai faux partenaire, la Sté H4 HELIOS, qui devait en principe se substituer au Groupe CELA, défaillant, dont le Gérant est « un vieux copain » du PDG du même Groupe CELA.

Une incroyable légèreté !

Un  Permis de Construire signé le 26/12/2011 par le Maire de Cognac au profit de la Société TERRIADE alors qu’à cette date il savait pertinemment que le Groupe CELA était hors jeu et que la société H4 HELIOS n’avait pris aucun engagement vis-à-vis de la ville………….elle n’en prendra d’ailleurs jamais !

Un  compromis de vente  soumis  à différentes conditions suspensives avec, à chaque fois, des dates butoirs qui ne seront pas remplies sans pour autant que la ville réagisse ; et, la signature de l’acte authentique, qui devait intervenir au plus tard le 30 septembre 2012, qui n’aura  pas  lieu.

Des fautes qui obligent, aujourd’hui, le Maire à faire délivrer une sommation interpellative, par voie d’huissier, afin de contraindre la Sté TERRIADE  à abandonner son Permis de Construire qui  bloque tout nouveau projet pendant 3 ans. Une bataille juridique en perspective si l’on en croit les déclarations du pseudo aménageur « La date butoir du 30 septembre je m’en fiche. Le Maire peut dire que notre projet est mort si ça lui chante……. Le Permis de Construire déposé pour ce projet, il m’appartient… » 

Les Chais Monnet « Menacés dans leur conservation»

Les Chais Monnet, acquis par la ville de Cognac en 2006 figurent à l’inventaire général du patrimoine culturel national. Cet ensemble unique, à l’architecture remarquable, présente, par sa spécificité et son unité, un intérêt public majeur d’autant que le site porte le nom de Jean Monnet, né à Cognac, ancien négociant et l’un des pères fondateurs de la construction européenne.

Afin de préserver ce patrimoine historique, nous avions, lors du précédent mandat, engagé une demande de classement auprès de la Direction Régionale des Affaires culturelles, très vite abandonné par la majorité actuelle précisément à la demande du Groupe CELA qui voulait avoir les mains libres.

Or il a été constaté dès 2010 un état de dégradation avancée du site, toitures, chutes de pierres, infiltrations et plus particulièrement dans le  Chai dit « La Cathédrale »  l’un des murs menacé par d’importantes fissures a nécessité, en 2011, des travaux réalisés dans l’urgence.

Chai la cathédraleChai dit "La Cathédrale" (Photo : Pierre-Alain Dorange)

Dans quel état se trouvent aujourd’hui les Chais Monnet ? Une question qui mérite l’attention d’un Maire qui se targue d’avoir obtenu le « Label ville d’art et d’histoire », ne serait il pas indispensable de lancer une mesure d’expertise et d’engager une nouvelle demande de classement ?

Désilision 2

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article