Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Conseiller Municipal Les Républicains  de la ville de Cognac et Conseiller Communautaire de Grand Cognac

Noël BELLIOT - Cognac d'abord !

Conseiller Municipal Les Républicains de la ville de Cognac et Conseiller Communautaire de Grand Cognac

No parking, nos bussiness !

com

SENS-INTERDIT.jpgRéaménagement de la rue Aristide Briand

Trois solutions d’aménagement étaient envisagées :

·         Une solution piétonne. Piétonisation totale (une rue à deux caniveaux avec des trottoirs de 2,50 et un axe centrale de 2,60. Les voitures ne sont plus autorisées à circuler dans cette rue (exception faite des riverains disposant d’un garage et des livraisons, dans des conditions à préciser)

·         Une solution mixte. Piétonisation partielle de la rue. Les proportions de la rue (trottoirs + axe centrale) sont identiques à la solution piétonne. La présence de barrières ou potelets séparent les trottoirs de l’axe central. Les voitures ont le droit de circuler certains jours et à certaines heures.

·         Une solution avec trottoirs. Non piétonisation de la rue. L’axe central est encaissé, les trottoirs de 2,50 sont  surélevés par rapport à l’axe de circulation. Cet aménagement permet aux piétons de cohabiter en toute sécurité avec les voitures.

Contrairement aux engagements pris seule l’option de la piétonisation totale a été étudiée.

Etude de circulation en centre ville en vue de la piétonisation de la rue Aristide Briand réalisée par le cabinet EREA Conseil en date du 2 juin 2008.

Objectif de l’étude :

Impacts et propositions d’une  piétonisation de la section allant jusqu’à la rue d’Angoulême.

Principales propositions :

  1. la piétonisation de la rue Aristide Briand jusqu’à la rue d’Angoulême avec fermeture à la circulation automobile
  2. Piétonisation de la rue du Canton entre la rue de l’Isle d’Or et la rue Aristide Briand
  3. Fermeture à la circulation de la rue Emile Albert entre la rue des Brousses et la rue du Canton, et piétonisation effective de la rue du Canton entre la rue Emile Albert et la rue Aristide Briand
  4. Prolongation de la piétonisation de la rue Aristide Briand jusqu’au parking du Club

En conclusion le Cabinet EREA affirme :

·         La piétonisation de la rue Aristide Briand aura un faible impact sur le plan de circulation actuel

·         L’accessibilité des commerces ne sera pas amoindrie, celle des parkings sera toujours présente

·         Des mesures de gestion de la voirie assureront l’amélioration de l’accessibilité pour les livraisons et celle des riverains

Dans la précipitation, après 7 mois de silence, le Maire propose de trancher définitivement ce dossier lors du prochain Conseil Municipal du 16 juillet 2009 sur la base d’une pseudo consultation.  

La méthode employée apparaît détestable dans la mesure où elle laisse croire à une liberté de choix alors même que la décision du Maire est clairement exposée par voix de presse et qu’elle repose  sur une étude qui ne prend en compte que la piétonisation totale de la rue.

Ce dossier, particulièrement sensible mérite mieux que ce simulacre de démocratie  car le choix qui va être fait  va influer durablement sur la vie quotidienne de nos concitoyens et va  avoir un impact réel sur l’activité commerçante de notre centre ville.

Quarante ans d’expérience en France, montre que quatre conditions doivent être réunies pour qu’une piétonisation soit réussie et apporte une réelle plus value à la rue et à son environnement.

  1. La rue doit être située entre deux pôles
  2. La rue doit être cernée par des possibilités de stationnement « No parking, no business »
  3. La rue doit être garnie de commerces des deux côtés sans interruption
  4. L’approvisionnement des commerces doit pouvoir se faire d’une manière extérieur à la rue.

La rue Aristide Briand est le prolongement naturel de deux axes principaux l’avenue Paul Firino Martell et la rue Elisée Mousnier

La rue Aristide Briand traverse l’hyper centre de part en part pour rejoindre un autre axe essentiel : le Boulevard Denfert Rochereau.

La rue Aristide Briand permet d’irriguer le centre ainsi traversé.

Si la rue Aristide Briand devait être fermée à la circulation

La rue Aristide Briand a déjà été  piétonne. La piétonisation n’a durée que quelques mois et s’est soldé par un échec

Pourquoi ne pas organiser une vraie consultation sur la base du dossier présenté le 5 novembre 2008  et des trois solutions envisagées ?

·         Distribution d’un questionnaire aux entrées de rues du secteur

·         Mise à disposition du même questionnaire dans l’ensemble des commerces de la ville

·         L’insérer dans le prochain n° de COGNAC LE MAG de juillet avec coupon réponse

Chacun pourra ainsi s’exprimer en connaissance de cause

Et nous pourrons ainsi décider en septembre !

Print
Repost

Commenter cet article