Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Conseiller Municipal Les Républicains  de la ville de Cognac et Conseiller Communautaire de Grand Cognac

Noël BELLIOT - Cognac d'abord !

Conseiller Municipal Les Républicains de la ville de Cognac et Conseiller Communautaire de Grand Cognac

Grand Cognac "Le fait du Prince"

com

CL TETE D'ARTICLE0001Monsieur le Président,

Vous nous demandez de vous autoriser à lancer une consultation concernant une mission d’assistance à maitrise d’ouvrage pour la construction de deux bâtiments :

Un espace mutualisé à destination des clubs sportifs

Un hôtel de communauté

Or, il s’avère que Grand Cognac a déjà fait paraître, le 11 juillet dernier, une annonce légale dans les journaux La Charente Libre et Sud-Ouest et que ces deux journaux ont déjà abondamment détaillé, dans leurs colonnes, les deux projets en question.

Au-delà du fait que nous intervenions une fois la procédure engagée nous avons  surtout découvert dans la presse  deux nouveaux projets de grande ampleur  déjà au stade de préprogramme qui n’ont jamais été évoqués au sein de notre assemblée. Tout ceci apparaît comme un dysfonctionnement majeur et renforce l’opacité déjà dénoncée, à plusieurs reprises,dans la gestion et la gouvernance de la Communauté de Communes.  

Concernant la consultation engagée, nous pouvons légitimement nous interroger sur la procédure d’urgence utilisée en plein mois de juillet avec un délai de réponse, particulièrement court, de 14 jours, entre la date de publication et celle de remise des offres fixée dans seulement 48 h, le  25 juillet à 17h. Les candidats ne risquent  pas d’être nombreux !

Le délai de réponse pour remplir la mission étonne lui aussi. En effet, l’attributaire du marché doit finaliser le programme architectural technique et fonctionnel pour la création de l’hôtel de communauté en octobre/novembre 2013 et fin décembre pour l’espace mutualisé à destination des clubs sportifs. Des délais extrêmement courts si les projets n’étaient pas déjà bouclés n’autorisant plus que quelques ajustements à la marge.

Enfin, pourquoi devons-nous  donner tout pouvoir au Président de Grand Cognac pour signer tous documents afférents à ces dossiers y compris de signer les marchés de prestations intellectuelles. Est-ce pour éviter de revenir devant notre assemblée ?

Concernant la construction du « super club house »

Un bâtiment dont le coût global est estimé à plus de 3 M€ est comme indiqué essentiellement destiné à accueillir les activités des clubs sportifs présents et à venir sur le Pôle des Vauzelles ! Un super club house en décalage total avec les besoins réels des clubs sportifs.

Concernant l’Hôtel de communauté

Un bâtiment dont le coût global est estimé à plus de  5 M€,  le préprogramme, que j’ai consulté, est particulièrement détaillé et il est aisé pour un cabinet spécialisé comme HEMIS d’en estimer le coût précis tant  en investissement qu’en fonctionnement dans la mesure où les besoins en m2 ont été clairement exprimés par le groupe de travail animé par le Directeur Général des Services composé exclusivement de cadres de Grand Cognac.  

Certes les locaux actuels sont peu fonctionnels et engager une réflexion ne semble pas inutile, de là à réaliser un bâtiment de cette envergure il y a un pas que la raison doit nous interdire de franchir.

Pour justifier de cet investissement il est souvent mis en avant le coût du loyer de notre siège actuel : 50 K€ par an qu’il convient toutefois de les comparer aux quelques 200 K€ que nous aurons à rembourser au titre des intérêts de l’emprunt  de 5 M€ nécessaire à la concrétisation du projet.

Pourquoi, dans ces conditions, ne pas acquérir le site actuelet y réaliser progressivement les extensions nécessaires en fonction des compétences transférées ?

Sans oublier que les 7730 m2 utilisés pour la construction sont particulièrement bien placés en entrée de ville, avec effet vitrine, sur le site de Montplaisir,  (que l’on peut raisonnablement estimer à 200 k€) sont autant de foncier qui pourrait être vendu à une entreprise qui elle créerait des emplois autres que publics.

Pour les raisons évoqués  précédemment,  je voterai contre ce rapport.

Print
Repost

Commenter cet article

rousseau 24/07/2013 21:55


Monsieur BELLIOT,


qu'est ce qu'il est possible de faire pour stopper les 12 travaux d'hercule.


A quelques mois des élections n'est il pas envisageable d'attendre?


Vous dites vrai et je salue votre courage et votre connaissance des dossiers.


 

abadie Patrick 24/07/2013 15:35


Nous avons là encore l'exemple de dépenses somptueuses et peu productives de notre "mille feuilles" administratif qui alourdit un peu plus la charge du contribuable français en pleine période de
crise économique.Quand nos élus deviendront-ils responsables!