Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noël BELLIOT - COGNAC

Le 1er tour de la Présidentielle 2012 en Poitou Charentes

24 Avril 2012 , Rédigé par BELLIOT NOEL

Poitou Charentes

Lire la suite

Ville de Cognac - Election Présidentielle 2012 - 1er tour

23 Avril 2012 , Rédigé par BELLIOT NOEL

1er tour Présidentielles Cognac ville 22.04.2012

Lire la suite

Le durable à la sauce verte

19 Avril 2012 , Rédigé par BELLIOT NOEL Publié dans #Coup de gueule

VILLE DURABLE 001Les cognaçais viennent de recevoir dans leurs boîtes aux lettres un document,  à la gloire des élus de la majorité, intitulé « Notre ville Durable Cognac ».

Ce document réalisé par le Groupe parisien Média Presse est heureusement sans impact sur le budget municipal grâce à sa régie publicitaire qui  utilise la précieuse recommandation donnée par le Maire pour solliciter efficacement les annonceurs locaux.

Volumineux document de 104 pages comportant pas moins de 44 pages entièrement consacrées à la  publicité payante, une vraie mine d’or. Il  pèse  320 g et si son tirage est identique à celui de « Cognac le Mag », 12.550 exemplaires, ça représente la bagatelle de 4 tonnes de papier qu’il va falloir collecter et recycler aux frais des contribuables pour lesquels  les augmentations d’impôts sont elles, avec cette majorité de Gauche, réellement durables.

J’ajoute qu’il n’est même pas imprimé sur du papier recyclé alors que l’on estime que pour fabriquer une tonne de papier, il faut 5,3 m3 de bois soit entre 17 et 20 arbres, plus 440 m3 d’eau et 7600 kWh., un comble !

Ce document me donne l’occasion de revenir sur l’un des sujets traités de manière particulièrement « objective »,  la rue Aristide Briand.

Le titre de l’article « chic et dynamique » est accrocheur, le texte, lui,  laisse rêveur, je cite «  sur le plan du commerce, auparavant nous avions beaucoup de locaux vacants et une dynamique à retrouver. Depuis les travaux, on a constaté l’installation de nouvelles boutiques moyenne et haut de gamme » et de conclure « voilà du positif pour l’image touristique »

Ceci pourrait prêter à sourire, mais  malheureusement le constat est accablant, les commerces ferment les uns après les autres, il y a aujourd’hui 17 boutiques vides dans la rue Aristide Briand un bien triste record.

Concernant le fonctionnement de la rue et des rues adjacentes, chacun peut remarquer que les bornes censées en interdire l’accès n’ont quasiment jamais  fonctionné, la rue étant barrée par de simples barrières amovibles, c’est devenu un véritable foutoire tant les véhicules y circulent dans tous les sens au mépris des interdictions et de la sécurité des piétons..

Aussi, personne n’imagine sérieusement que cette situation puisse être durable !

Lire la suite

Le noir absolu

19 Avril 2012 , Rédigé par BELLIOT NOEL Publié dans #Coup de gueule

noir absoluLe 12 mars dernier, le Directeur de cabinet du Maire de Cognac  déclarait à la presse qu’à partir de fin avril début mai, les éclairages publics « de tous les quartiers » allaient être éteints de 1 heure à 5 heures du matin et que l’expérience allait être conduite pendant six mois.

Le sujet n’a jamais été évoqué en commission et n’a pas davantage fait l’objet d’un débat en Conseil Municipal. Si j’en crois les déclarations du Maire seuls les membres des conseils de quartier, qui assistent aux réunions, ont été informés. Il apparaît par ailleurs que cette mesure ne soit envisagée que pour des raisons strictement budgétaires, le gain espéré serait de l’ordre de 50.000 euros en année pleine !

A l’évidence le sujet méritait d’être éclairé par un débat que nous avons provoqué lors du Conseil Municipal du 19 mars 2012  car si pour certains, un éclairage public apparaît indispensable la nuit pour assurer tant la sécurité routière que celle des personnes et des biens, d’autres pensent manifestement le contraire.

Voici quelques une de nos réflexions.

Cognac plongée dans le noir pose la question de la sécurité

Inévitablement, la ville plongée dans le noir pose la question de la sécurité et pas seulement celle lié à la délinquance mais aussi parce que l’éclairage des voiries ouvertes à la circulation publique confère un sentiment de sécurité visuel tout au long de la nuit.

La ville plongée dans le noir ne peut qu’accentuer un sentiment d’insécurité  diffus partagé par nombre de nos concitoyens.

Enfin, la ville plongée dans le noir rend plus difficile l’intervention des secours que ce soit en cas d’incendie ou de prise en charge de personne nécessitant un transport urgent vers un centre de soins.

Sachant, par ailleurs, que la délinquance sur la ville de Cognac a augmenté de 7,7% par rapport à 2010. Les dégradations volontaires et les violences aux personnes ont, quant à elles nettement augmenté en 2011, le commandant De Vargas précisant que « Ce sont les deux gros points noirs du bilan » les atteintes volontaires à l’intégrité physique, ont enregistré une hausse de 21% en un an.

Plonger notre ville dans le noir absolu c’est prendre le risque de voir ces chiffres exploser notamment sur une période de forte transhumance.

Cognac n’est pas une ville comme les autres, ville d’art et d’histoire, ville touristique, ville de festivals

La période expérimentale choisi coïncide avec une période où les touristes sont nombreux et où le cœur de la ville bat au rythme de ses événements festifs. Fête de la musique, Fête du Cognac, Blues Passion, Coup de Chauffe et autres manifestations.

Comment imaginer un couvre feu à 1 heure du matin alors que les gens sont encore largement dans les rues et que les terrasses des cafés sont encore bien remplies.

Une  économie de « bouts de chandelle »

Le budget de fonctionnement de la ville de Cognac est d’environ 29 millions d’euros et chacun s’accorde pour dire qu’il faut réduire la dépense publique reste que cette économie de  « bouts de chandelle » pourrait être mise en balance avec bien d’autres.

N’est-il pas souhaitable, avant d’expérimenter une mesure aussi drastique, de mener une étude globale sur les éclairages publics, utilisation des LED, choix, densité et puissance des lampadaires, réagencement des points lumineux, sectorisation du réseau, modulation fine des horaires………il existe d’autres solutions innovantes comme le déclenchement cellulaire ou  par SMS………….etc.

Nous sommes persuadés que nos concitoyens  qui paient de plus en plus d’impôts locaux attendent de la collectivité de pouvoir vivre paisiblement dans une ville sécurisée.

Le Maire a-t-il réellement mesuré, en termes d’image, les retombées négatives d’une telle décision auprès des touristes et autres visiteurs en pleine période estivale ?

Lire la suite

Pour oublier l'échec du CFA ?

11 Avril 2012 , Rédigé par BELLIOT NOEL Publié dans #Coup de gueule

apprentis 

L’apprentissage offre, sans aucun doute, pour les collectivités  un potentiel de talents nouveaux et diversifiés. Il constitue, pour les jeunes une première mise en situation professionnelle qui se révèle un précieux tremplin pour la suite de leur carrière et de leur employabilité au sein d’une collectivité,  pour les Maîtres d’apprentissage c’est la possibilité de mettre en avant  leurs qualités professionnelles, relationnelles et pédagogiques et de transmettre à une nouvelle génération leur précieux savoir-faire.

L’apprentissage valorise également fortement l’image de la ville en faisant connaître les métiers de la fonction publique territoriale et la culture du service public. Aussi je suis un fervent adepte de  cette politique engagée depuis de nombreuses années par la ville de Cognac.

Pourtant, en communiquant ainsi sur le sujet, je me demande si  Michel Gourinchas  n’essaie pas de faire oublier que Cognac a perdu l’essentiel de ses formations par l’apprentissage faute d’avoir su défendre un dossier qui était pourtant sur le point d’aboutir.

Il me semble en effet utile de rappeler qu’en juin 2008 la région présentait le projet finalisé de construction d’un nouveau Centre de Formation des Apprentis (CFA) sur le site Monnet. Il devait accueillir 350 apprentis pour une ouverture programmée à la rentrée scolaire de septembre 2011.

Revenant brutalement sur son engagement, la région décide, en février 2009, d’une nouvelle carte des formations par apprentissage c’est ainsi qu’en mars 2011, Cognac perd définitivement la totalité des formations du bâtiment et de l’hôtellerie-restauration et ne conserve que la tonnellerie, la vente et la coiffure. Même la petite enfance prévue en 2009 disparaît. Plus de CFA neuf mais une rénovation des bâtiments actuels dont les locaux sont inadaptés, vétustes et dangereux.

Après deux ans d’un silence assourdissant, Michel Gourinchas, Maire / Conseiller régional a bien tenté de réagir mais malheureusement trop tard. Depuis  en compensation on nous promet la création d’un pôle verrier et la formation aux métiers funéraires. Au total plus que 200 apprentis au lieu des 350 initialement promis. Et même si je n’ai rien contre les 100 apprentis coiffeurs (il n’y a que 6 contrats par an à Cognac) je regrette que nous ayons perdu l’hôtellerie-restauration (90 contrats par an à Cognac) alors même que nous poursuivons, à juste titre, nos actions en faveur du tourisme  et que l’offre en matière de restauration se développe à en donner le vertige ! Appentis ville de CognacApprentis ville 2

 

Lire la suite

Tournoi International Féminin de Crouin

8 Avril 2012 , Rédigé par BELLIOT NOEL Publié dans #Coup de coeur

CROUIN 008Remise du trophée à Sylvie Gauthier, capitaine de l'équipe féminine du FC Crouin, qui remporte pour la 1ère fois le Tournoi International Féminin de Crouin des 7 et 8 avril 2012.

Le Président LoÏc Ciglar profite à l'occasion de cette 14ème édition pour rappeler l'impact positif du football sur la vie sociale du quartier. Sylvie Gauthier insiste sur le droit des filles de pratiquer un sport qui s'est dit masculin.

Bravo les filles et longue vie au Tournoi International Féminin de Crouin.

 CROUIN 007

Lire la suite

Fête de la diversité à Cognac

7 Avril 2012 , Rédigé par BELLIOT NOEL Publié dans #Coup de coeur

CROUIN 001Samedi 7 avril 2012, j'étais convié à la 1ère fête de la diversité organisée par Idrissa Badji, dynamique Président de L'ADIF (Action pour le Développement Intégré de la Formation). Mixité des peuples et des cultures, belle soirée axée sur la convivalité et le désir d'échanger.

Lire la suite

La Droite unie derrière Daniel Sauvaitre

7 Avril 2012 , Rédigé par BELLIOT NOEL Publié dans #Coup de coeur

Sauvaitre inaugurationSAUVAITRE 2 INAUGURATION(photos : CL et SO)

Nous étions nombreux pour inaugurer  la permanence de Daniel Sauvaitre  ce samedi 7 avril 2012 place d'armes à Cognac.

Daniel Sauvaitre, Maire de Reignac, est le candidat de la majorité présidentielle sur la 2ème circonscription de la Charente  pour les élections législatives des 10 et 17 juin 2012. Son slogan de campagne   "Des racines et du coeur"  marque son profond attachement à notre territoire et carractèrise parfaitement la sincèrité de son engagement.

Il lancera officiellement sa campagne le vendredi 13 avril 2012 à 20H au logis de Plaisance, route de Montmoreau à Barbezieux Saint Hilaire. Réunion d'échanges et d'information au cours de laquelle il présentera les thèmes forts de sa campagne et son engagement au service de la Charente.

Lire la suite