Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Conseiller Municipal Les Républicains  de la ville de Cognac et Conseiller Communautaire de Grand Cognac

Noël BELLIOT - Cognac d'abord !

Conseiller Municipal Les Républicains de la ville de Cognac et Conseiller Communautaire de Grand Cognac

Future agglomération "Ils sont Pour mais votent Contre"

com
Le Rouillacais rattaché à Angoulême ?
Le Rouillacais rattaché à Angoulême ?

Communes et Communautés de Communes devaient donner leur avis sur l’arrêté du Préfet de la Charente qui fixe le périmètre de la future agglomération de Cognac résultant de la fusion des communautés de Communes du Rouillacais, de Jarnac, de la région de Châteauneuf, de Grande Champagne et de Grand Cognac.

Les élus de Grand Cognac ont voté majoritairement Pour alors que paradoxalement les deux villes les plus peuplées de Grand Cognac ont voté majoritairement Contre !

Pourtant, une très large majorité d’élus, y compris parmi ceux qui ont voté contre, considèrent que la fusion des 5 Communautés de Communes est pertinente pour le développement et l’attractivité de notre territoire et permet plus de cohérence, plus de solidarité et plus d’efficacité au service de nos concitoyens, de nos entreprises et de nos communes.

Au fil des années nous avons construit à cinq, notamment dans le cadre du Pays Ouest Charente – Pays du Cognac, les bases d’une coopération intercommunale réussie. Franchir un nouveau cap en constituant une agglomération qui, par son poids économique, touristique, ses 79 communes et ses 80.000 habitants, pèsera au sein de la Nouvelle Aquitaine, apparaît évident.

Pourtant, sans argument objectif, des élus du Rouillacais ont fait campagne pour garder leur autonomie et une majorité semble se dessiner, en leur faveur, pour rejeter ce projet d’avenir.

Aussi, si un nouvel amendement est déposé par le Rouillacais et qu’il obtient 2/3 des voix de la Commission Départementale de Coopération Intercommunale, (qui a le pouvoir de décider en dernier ressort), l’Etat sera tenu de proposer un nouveau schéma sans pour autant que le Rouillacais reste autonome. Il pourrait, dès lors, être rattaché au Grand Angoulême !

A vouloir prendre une position contraire à leurs véritables convictions et aux intérêts du territoire certains élus du cognaçais n’ont-ils pas pris le risque de s’en mordre les doigts ?

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article