Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Conseiller Municipal Les Républicains  de la ville de Cognac et Conseiller Communautaire de Grand Cognac

Noël BELLIOT - Cognac d'abord !

Conseiller Municipal Les Républicains de la ville de Cognac et Conseiller Communautaire de Grand Cognac

Un peu de vérité Monsieur l'adjoint aux sports !

com

Chers amis,

Les élections municipales et communautaires sont derrière nous. Les élus majoritaires ont dès lors la légitimité des urnes pour poursuivre ou engager les projets qu’ils ont portés ou défendus. Il en va ainsi du projet de centre aquatique des Vauzelles.

Aujourd’hui je reste convaincu que la restructuration de l’actuelle piscine du Parc François 1er, à moindre coût, était la seule solution en adéquation avec nos capacités financières notamment au regard d’un contexte politique, économique et social qui ne cesse de se dégrader. D’autant à Cognac où notre produit phare marque le pas, c’est dire le manque de visibilité que nous avons pour financer et assurer le déficit de fonctionnement d’un tel équipement.

Mais rien ne semble pouvoir arrêter ce projet pharaonique dont le début des travaux est programmé dès le printemps 2015. Alors à quoi bon vouloir mener un combat d’arrière garde ?

Pourtant la teneur de l’article « Cognac : sale temps pour la piscine plein air » paru dans la Charente Libre du vendredi 29 août dernier m‘incite à réagir et à vous adresser ces quelques lignes.

Monsieur CARRY, adjoint aux Sports de la ville de Cognac y affirme que l’actuelle piscine de Cognac coûte, en fonctionnement à la ville, 700.000 € par an auxquels s’ajoute 150.000 €, en investissement, pour lui permettre de survivre.

Ces chiffres mis en avant sont une fois de plus fantaisistes et méritent d’être rectifiés.

En réalité, le déficit de fonctionnement était en 2012 de 445.588 € avec 49.174 entrées payantes. Même si je ne suis pas en possession des chiffres précis pour 2013, ils sont du même ordre.

Concernant les investissements, le Budget Primitif 2014 de la ville de Cognac prévoit une somme de 15.000 € pour la piscine d’été et 5.000 € pour la piscine d’hiver soit ensemble 20.000 €. Le compte administratif 2013 faisant apparaître les investissements suivants : 4727 € pour la piscine d’été et 7068 € pour la piscine d’hiver soit 11.795 € de travaux réellement réalisés pour l’année 2013.

Nous sommes très loin des chiffres énoncés, à dessein, par Monsieur CARRY.

Enfin il ne faut pas tromper les contribuables cognaçais en insinuant que le transfert de compétence permettra une économie substantielle pour la ville alors que le déficit constaté de notre piscine restera indéfiniment à la charge de la ville par diminution à due concurrence des dotations reçues de Grand Cognac.

Reste que le niveau de fréquentation de la piscine qu’elle soit au Parc François 1er ou aux Vauzelles sera toujours tributaire des conditions météorologiques. Aussi, en prévoyant 107.000 entrées payantes au futur centre aquatique, alors même que le prix moyen de l’entrée sera multiplié par 2,5, Monsieur CARRY ne risque-t-il pas de boire la tasse ?

Bien à vous et bonne rentrée.

Un peu de vérité Monsieur l'adjoint aux sports !
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article